Que disent les lecteurs

S’ils n’ont pas quoi faire, certaines personnes lisent mes chefs-d’œuvre romans et histoires. Et s’ils perdent leur temps comme ça, ils en parlent.

Par exemple, Ciobanul de azi dit à propos des Chasseurs de têtes que

La lecture a été très rapide, étant un roman policier spécifique, avec beaucoup d’action et des criminels difficiles à attraper. La fin était bonne, légèrement prévisible, mais bien argumentée


et qu’il/elle n’aimait pas les descriptions trop vivantes de la vie des clochards.

En parlant du Parfum de Cracovie, le Blogul Irinucăi apprécie

l’ambiance dans les familles, présentée à travers des actions et des événements ordinaires, mais banale qui a donné une note authentique et m’a fait sentir les personnages et je peux facilement me mettre à leur place.

Mais il mentionne qu’il aimerait découvrir davantage de l’ancienne capitale de la Pologne, ressentir davantage son atmosphère. À la fin de l’article, faites une liste des chansons incluses par moi tout au long du livre, pour le plus grand plaisir des lecteurs potentiels. Super idée! Merci!

La plume démasquée crée une belle image avec la Le Coffre encadrée par deux poupées et face aux cartes de France et de Roumanie.

Exercice littéraire réussi, deux auteurs bien choisis pour le réaliser. La conversation téléphonique entre les deux représentants de l’ordre est à mourir de rire.

dit-elle.

Sur Facebook, la poète Irina Lazar est amusée à l’idée du nombre de traités de psychologie que j’ai été forcée de lire pour écrire les histoires de tous les personnages féminins d’Appele moi demain.

Une roman d’amour, mais aussi un livre où vous pouvez trouver certains des sujets d’aujourd’hui – intersections culturelles, débats sur des questions morales – jusqu’où vous pouvez aller dans une relation, ce que vous recherchez dans l’autre, qui êtes-vous

conclut-elle.

Sur le même Facebook, l’écrivain Borislav Velimirovici commente la dernière histoire SF publiée par moi, Éveillé, à propos de laquelle il dit que, même si cela semblait un peu trop long,

j’ai aimé le passage d’un « monde à l’autre ». Approche courageuse avec des rêves (certains diraient dépassés, mais j’ai bien aimé). J’ai aimé le truc avec Jules Verne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *