Rétrospective de l’année 2019 – SF&F

Le premier volume publié cette année était en collaboration avec Teodora Matei. Il faisait partie de la collection 3.x de la maison d’édition Tritonic – qui comprenait des histoires écrites par trois auteurs. Eh bien, nous pensions que nous étions … trois – chacun séparé, plus le troisième ensemble. C’est ainsi que 3.6 est né. Les affaires sont des affaires, mon texte, appartient à la série du Livre du chaos et raconte une histoire du futur dystopique de l’humanité, présentant un épisode de la vie d’un Marchand. Lune blanche, lune écarlate est la première histoire que j’ai écrite avec Teodora, en 2014. C’est un texte d’horreur qui se déroule dans un village isolé des montagnes Apuseni, où le protagoniste a hérité d’une maison. C’est juste que les choses ne sont pas aussi simples que ça dans le village. Le troisième texte, celui de Teodora, s’appelle La cage des moineaux et est un polar.
J’ai poursuivi la série le Livre du chaos avec un nouveau volume, Les cryptes du temps, publié aux éditions Tritonic. TuRamon, le personnage de l’histoire Les affaires sont des affaires, apparaît également ici. Des que son royaume est devenu une réalité, le comte Dracula planifie la repeuplement, afin de retrouver son ancienne gloire, aidé par Elek. Melisa passe par une série de tests et obtient un groupe de compagnons étranges. Diana devient une candidate sérieuse pour la Reine des Elfes. Le Loup-Solitaire et les intello voyagent dans le futur dystopique, alors que dans notre réalité Sighisoara reçoit la visite de deux étranges agents secrets.

Une initiative de Daniel Timariu et Cristian Vicol s’est matérialisée dans le volume East of a Known Galaxy, paru dans la maison d’édition Tritonic – une tentative de rassembler des textes SF&F d’auteurs roumains et dédiés à leur promotion sur le marché étranger (réalisé par Darius et Simona Hupov chez Eurocon et Worldcon). Tous les textes ont été traduits en anglais. Quant à moi, j’ai participé au volume avec The Story of Xieng Baohui (publié en langue roumaine en 2014-2015 sous le nom de L’histoire de Xieng Baouhui), l’histoire d’un monde où les gens meurent dans l’ordre dans lequel ils sont nés.

Le Club d’Antares de Brasov m’a fait l’honneur de m’inviter à participer à la Collection de science-fiction et d’histoires fantastiques pour nos amis aveugles. J’ai volontiers accepté et envoyé l’histoire Le jeu du futur, écrite en 2014 avec ma femme, Sorina – un texte qui parle de deux espèces essayant de trouver un moyen de se réconcilier.

Nic Dobre a coordonné un volume d’histoires SF intitulé Où vas-tu, Homo Cosmicus?, publié paIncotro, homo cosmicus? - Nic Dobrer éditeur Libris. J’ai envoyé pour lui Trajectoires de probabilité, un texte sur le premier pas accompli par l’humanité sur une planète aux conditions similaires à la Terre. Les choses ne vont pas bien et un accident donne la possibilité à une autre faction de l’humanité d’essayer de gagner la course à l’espace. Le texte est basé sur l’histoire Crocs et griffes
de mon deuxième livre, Le Dieu Kvun (2004).

Toujours avec Teodora Matei, nous avons mis en place un projet de fantaisie et d’histoires fantastiques, qui a réuni dix auteurs (dont nous deux), dans un volume que nous avons intitulé Sous l’Eau du Dragon Tordu. Mon histoire, Le prince de Çeretkipi, est une mélange de fantaisie et de policier. Elle continue les aventures du protagoniste du Pâle étranger de Mirabilis, maintenant prêt à enquêter sur la mort mystérieuse du prince héritier d’une cité-port. Le volume est paru dans la maison d’édition Tritonic.

À la fin de l’année, la Bibliothèque du Comté « Lucian Blaga » Alba a publié un volume avec des textes des participants au cercle d’écriture créative Verbum. Une de mes histoires incluses dans le volume est Juste ça: j’écris et présente un avenir assez proche où les artistes doivent créer des œuvres personnalisées – parfois en changeant des créations classiques en fonction des goûts du client..

Par conséquent, l’année 2019 se termine avec deux volumes coordonnés, un roman, trois nouvelles histoires, trois rééditions et une traduction en anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *